Les roses surprennent

Les roses en pot, dans une haie, dans l’arbre, dans une platebande ou le long d’un mur. Donnez-leur toutes les deux semaines un engrais pour rosiers. Et ajoutez une couche de 5 cm de compost, des écorces broyées ou des coques de cacao en vue de lutter contre l’évaporation.

Dans une haie

La présence de roses dans une haie ne se contente pas de garantir un bel effet de surprise : les fruits de l’églantier sont en outre très appréciés par les oiseaux. Optez de préférence pour des rosiers grimpants, mais ne les choisissez pas trop haut : mieux vaut qu’ils ne montent pas à plus de 2,50 mètres. Plantez-les par exemple dans de l’aubépine, de la viorne aubier, du charme, du houx, du fusain d’Europe, du néflier ou des arbustes à baies. Mais ne perdez pas de vue qu’ils ne peuvent se tailler qu’après la fin juin, lorsque leurs fleurs sont fanées. Pour enjoliver encore votre jardin, choisissez des rosiers grimpants aux fleurs odorantes comme la résistante 'Cornelia' aux fleurs doubles de couleur rose tendre, la 'Zéphirine Drouhin' et ses fleurs rose fuchsia extrêmement durables, ou le rosier grimpant 'Compassion' garni de fleurs doubles d’un léger rose saumon. Même le 'Mme Isaac Pereire', le très fameux rosier bourbon datant de 1881 (!) qui porte de si impressionnantes grandes fleurs odorantes, convient à merveille dans une haie. Rien ne vous empêche par ailleurs d’y mêler par moitié des rosiers botaniques comme le rosier des chiens (Rosa canina), l’églantier (R. rubiginosa) ou le rosier rugueux (R. rugosa). Vous jouirez ainsi constamment pendant 6 mois d’une ambiance colorée et chargée de senteurs dans votre jardin. Et vous en ferez en outre bénéficier vos voisins.

 

Dans un arbre

Rosiers grimpants par excellence, les rosiers lianes ou 'ramblers' peuvent aisément atteindre les 10 mètres. Ils se révèlent quelque peu envahissants contre un mur ou sur une pergola, mais ils sont par contre dans leur élément sur un arbre ou un toit. Ils grandissent avec désinvolture et développent de longs sarments qui se développent en tous sens et offrent des couleurs à profusion, mais ils ne fleurissent qu’une seule fois par an, en juin ou au début de juillet. Les rosiers lianes se développent le plus volontiers dans des sols riches qui ne se dessèchent pas. Les plus beaux sont les 'Paul’s Himalayan Musk' aux fleurs d’un rose tendre, les 'Kiftsgate' aux fleurs d’un blanc crémeux et les 'Bobbie James' qui offrent une masse de petites fleurs blanches et odorantes. La blanche 'Seagull' trouve sa place dans un arbre de petite taille. 

 Les roses en pot, dans une haie, dans l’arbre, dans une platebande ou le long d’un mur. Donnez-leur toutes les deux semaines un engrais pour rosiers. Et ajoutez une couche de 5 cm de compost, des écorces broyées ou des coques de cacao en vue de lutter contre l’évaporation.   Les roses en pot, dans une haie, dans l’arbre, dans une platebande ou le long d’un mur. Donnez-leur toutes les deux semaines un engrais pour rosiers. Et ajoutez une couche de 5 cm de compost, des écorces broyées ou des coques de cacao en vue de lutter contre l’évaporation.

En pot

La nature a pourvu les rosiers de longues racines qui vont chercher dans le sol leur nourriture et leur eau. Il n’est donc pas commode de les cultiver en pots. Si vous voulez néanmoins garnir de rosiers votre balcon ou votre terrasse, plantez-les dans de grands pots ou dans une large jardinière de 45 cm de profondeur au moins. Des rosiers bas comme les 'Snow Star' ou les 'Robe Fleurie' vivent très bien en pot, tout comme les 'Fil des Saisons' dont les superbes fleurs au coloris rose foncé poussent en grappes, de juin à septembre, sur ses tiges en surplomb. De même, les rosiers 'Ballerina', avec ses simples fleurs rose tendre serrées en grappes et ses rameaux grimpants qui ne dépassent pas les 2 mètres, se développent aisément en pot pour autant qu’ils bénéficient d’un appui. Si vous ne disposez que de peu d’espace, les rosiers miniatures ou patios comme les 'Sweet Dream', 'Pascaline', 'Pink Delight' ou 'Star Shine' ne montent guère plus haut que 30 cm mais fleurissent pendant des mois. De mars à août, donnez-leur toutes les deux semaines un engrais pour rosiers. Et ajoutez une couche de 5 cm de compost, des écorces broyées ou des coques de cacao en vue de lutter contre l’évaporation.

 

Les roses en pot, dans une haie, dans l’arbre, dans une platebande ou le long d’un mur. Donnez-leur toutes les deux semaines un engrais pour rosiers. Et ajoutez une couche de 5 cm de compost, des écorces broyées ou des coques de cacao en vue de lutter contre l’évaporation.

+1