Les cochenilles sont des insectes suceurs, qui se nourrissent de la sève de la plante et l’affaiblissent ainsi progressivement. Lorsqu’ils se regroupent sur une feuille ou sur la tige d’une plante, ils ressemblent beaucoup aux écailles d’un poisson.

Quelques limaces ou escargots dans un jardin n’ont jamais fait de mal à personne, mais s’ils se mettent à grignoter vos jeunes salades, vos pousses d’aster ou les feuilles de vos magnifiques hostas, mieux vaut intervenir sans tarder.

Oorwormen voeden zich met bloemknoppen in ontwikkeling van chrysanten en dahlia’s. Deze insecten veroorzaken schade aan de plant aangezien ze zowel de jonge blaadjes als bloemen eten.

L’araignée rouge est probablement le plus petit insecte suceur au monde (taille inférieure à 1 mm), mais il est le plus fréquent. Il est si petit que vous ne pouvez pas le voir à l’œil nu.

Les thrips sont jaunes ou noirs, très fins et mesurent environ 2mm. Il s’agit à nouveau d’un insecte se délectant de la sève de la plante, à cette différence près toutefois : il vit sur l’avant de la feuille (et non sur l’arrière, comme les pucerons par exemple).

Ses larves apprécient les fruits, les pommes et les poires.

Le fléau le plus fréquent, auquel pratiquement toutes les plantes – du plus petit arbuste au majestueux chêne – seront à un moment donné confrontées.

Il existe d’innombrables espèces de chenilles. Il y a en tellement - de toutes sortes de dimensions, formes et couleurs différentes – que la « chenille-type » n’existe pas.

Très petits coléoptères, mesurant environ 2mm. Certains individus peuvent atteindre 4mm. Même s’ils sont généralement noirs et brillants, certains individus ont une ligne jaune sur chacune de leurs ailes.

Nous ne devrons probablement pas nous appesantir sur l’apparence de ces animaux. En outre, la trace argentée qu’elles laissent derrière elles vous donnent une indication précise du trajet qu’elles ont emprunté avant et après avoir dévoré votre hosta.

Les charançons font beaucoup de dégâts dans les jardinières, même si ces dégâts se limitent aux plantes qui s’y trouvent. Ils se rencontrent cependant de plus en plus fréquemment dans les parterres et plates-bandes de fleurs, où il est beaucoup plus malaisé de les combattre.

Une gaine, constituée d’innombrables petites bulles, qui protège le cercope des prés tandis qu’il se nourrit de la sève de la plante. Le cercope empêche la croissance des plantes en fleur comme les roses et les chrysanthèmes.