Sécheresse au jardin

Pas une goutte de pluie depuis des semaines, le jardin s’en ressent. Comment aider les plantes à traverser cette sécheresse ? Et que faut-il ne surtout pas faire ?

BEB_00001BEB_00002

Les arbres, les arbustes, les haies et les rosiers à racines nues que vous avez plantés en février ou en mars ont bien besoin d’un petit coup de pouce aujourd’hui. Arrosez-les abondamment une fois par semaine, au tuyau d’arrosage, à débit lent. Comptez 3 seaux par arbre et 1 ou 2 par arbuste. Faites en sorte que l’eau pénètre dans le sol : délimitez un cercle autour de la plante et prévoyez une rigole, pour que l’eau ne puisse pas s’écouler. Surveillez le buis et l’if surtout : quand ils brunissent, il est généralement trop tard. Couvrez le sol mouillé d’un mulch composé de copeaux de bois compostés, de coques de cacao ou d’écorces décoratives. Restez à 5 centimètres de distance du tronc.

Semis et plantation ?

Il n’est pas trop tard pour aménager les bordures, à condition de bien préparer le sol. Incorporez à la terre une bonne quantité de compost ou d’amendement et remplissez les trous de plantation d’eau la veille. Faites tremper vos plantes en pot au moins une heure dans un seau d’eau ou un tonneau avant de les planter, arrosez immédiatement après la plantation et paillez à l’aide d’une couche de mulch ou de compost. Vos plantes vivaces résisteront ainsi plusieurs semaines, sans supplément d’eau. Vous avez l’intention de semer une pelouse ? Attendez encore un peu. Mais vous pouvez déjà préparer le sol : fraiser, ajouter des engrais et amender le sol, ratisser soigneusement et rouler. Si des mauvaises herbes apparaissent, n’y touchez pas pour l’instant et enlevez-les par binage un jour ou deux avant de semer la pelouse. 

Le potager souffre

Au cours d’un mois de mai normal, le potager prospère. Cette année, on ne peut qu’attendre que les carottes et les épinards daignent germer et que la salade et les choux-fleurs poussent. Sans eau, il ne se passe rien au jardin, moins que rien même si votre sol est sableux. Le voile géotextile qui sert généralement de protection contre le gel, vous sera très utile contre la sécheresse. Arrosez généreusement vos semis et couvrez-les de ce voile jusqu’à la germination des graines. Vous devez toutefois repiquer les haricots que vous avez semés en pots avant qu’ils ne soient trop grands. Arrosez généreusement les trous de plantation la veille, plantez, arrosez et couvrez immédiatement les jeunes plants de 2 à 3 centimètres de paille de chanvre. Ce paillis vous évitera de nombreux arrosages, vous permettant ainsi d’économiser l’eau. 

BEB_00003

La sécheresse a aussi des avantages : il y a peu de mauvaises herbes pour le moment, les escargots et les limaces se cachent et il n’y a pratiquement pas encore de pucerons. L’herbe ne pousse pas aussi vite que par temps de pluie non plus. Remontez d’un cran le réglage de votre tondeuse. N’oubliez pas les animaux au jardin : les hérissons, les oiseaux et les batraciens vous seront reconnaissants des coupelles d’eau que vous déposerez dans les coins tranquilles. 

+1