La bonne plante au bon endroit

Le secret d’une plante d’intérieur luxuriante, c’est bien entendu les soins que vous lui prodiguez. Mais il y a plus important encore : l’endroit que vous lui réservez. La bonne plante au bon endroit !

Les plantes pour l’ombre

Si votre maison a beaucoup de coins sombres, conservez des plantes à feuillage vert sans fleurs. Les plantes les plus tendance cette année qui peuvent survivre dans le coin sont le Calathea, le chlorophyte (Chlorophytum), le Philodendron Monstera et le dragonnier (Dracaena). 

Le lierre réclame peu de lumière, de même que le palmier Howea. Parmi les fougères, le genre Pteris aime les environnements sombres et humides comme la salle de bain, tandis que le Nephrolepis se plait dans la pénombre, mais déteste avoir le pied humide.

À l’aide !

Les feuilles de votre plante commencent à flétrir en hiver, se couvrent de petites taches brunes, jaunissent ou tombent ? C’est qu’elle manque quand même de lumière. Coupez les tiges dénudées et déménagez votre plante verte dans un endroit plus lumineux (mais pas à la lumière directe du soleil !) jusqu’à ce que les jours rallongent.

Les bienfaits de la lumière

Si votre maison est baignée de lumière, choisissez des plantes florissantes et exubérantes ou des espèces au feuillage panaché ou tacheté. La lumière directe du soleil est souvent trop vive pour à peu près toutes les plantes d’intérieur, mais en hiver, un petit rayon de soleil ne peut pas faire de mal. Par exemple, les azalées apprécient beaucoup la lumière et l’eau de pluie, et les ficus raffolent de la lumière.

Les succulentes supportent aisément de rester en plein soleil et des plantes au feuillage épais et charnu comme l’Aloë, le Crassula, l’Echeveria et les agaves ne souffrent pas du soleil de midi, même en plein été. Les cactées ne se racornissent pas non plus au soleil : seul le cactus de Noël (Schlumbergera) ne supporte pas de rester en plein soleil.

À l’aide !

Si de petits trous apparaissent dans les feuilles de votre plante, c’est qu’elle souffre d’un coup de soleil. Coupez les feuilles brûlées par le soleil, passez un coup de brumisateur et déplacez votre plante en dehors du soleil. N'oubliez pas d'apporter de l'engrais pour vos plantes en pot afin de garder de belles plantes.

L’humidité a ses adeptes

Si vous aimez dorloter vos plantes en les arrosant, optez pour des espèces qui raffolent de l’eau. Les pièces idéales pour ces adeptes de l’humidité sont la cuisine et la salle de bain. Le cyclamen apprécie une terre humide et un endroit frais ; le carex (Cyperus haspan) réclame beaucoup d’humidité et de la lumière. La fougère (Pteris cretica) aime l’humidité et l’ombre, ce qui en fait une plante idéale pour la salle de bain. Le tilleul d’intérieur (Sparrmannia africana) préfère quant à lui l’abondance de lumière. L’Anthurium aime un environnement humide et une motte de terre gorgée d’eau.

À l’aide !

Si les feuilles de votre plante d’intérieur pendent mollement, jaunissent et tombent (les jeunes feuilles comme les plus anciennes), c’est que l’arrosage a été trop généreux quand même. Veillez à ce que l’excédent d’eau puisse toujours s’évacuer via de petits trous pratiqués dans le fond du pot. Déposez une fine couche de graviers au fond du cache-pot. Avant d’arroser, commencez par sentir l’état du terreau. Pour les plantes plus importantes, n’hésitez pas à enfoncer vos doigts dans la terre, car ce n’est pas parce que la couche supérieure est desséchée que toute la motte l’est.

Retour à plantes d'intérieur

    Nos marques

    • Substral
    • Substral Naturen
    • KB plantenbescherming, ongediertebestrijding, voeding, potgrond
    • Nieuwe Roundup
debug