La saison du jardinage commence dès maintenant… dans la serre.

saison de jardinage sous un écran de verre. Que vous soyez un fervent cultivateur de légumes, un amoureux des fleurs ou un jardinier du dimanche, une serre a le don de vous donner une longueur d’avance sur le printemps. Dehors, le sol est humide et froid. Mais à l’abri du verre, vous pouvez devancer la saison. Semez dès à présent dans une serre non chauffée les légumes et aromates qui ne craignent pas le gel. Nettoyez vos bacs et vos petits pots à semis et réchauffez préalablement le sac de terreau pour semis en le rentrant quelques jours dans votre maison. Fin mars, vous pouvez déjà semer en bac du chou pointu, du chou-fleur et du brocoli précoces, et en pot, des fèves. Les petits pois et les mange-tout ont une longue racine pivotante et seront donc semés de préférence dans un bac à semis haut ou dans des rouleaux de papier toilette. De jolies annuelles comme les soucis, les pavots et les bleuets peuvent aller en terre. Si l’on annonce du gel, déposez un voile d’hivernage sur vos semis vulnérables.

En bois ou en aluminium ?

Si vous considérez avant tout votre serre comme un espace de rangement et que l’aspect fonctionnel prime sur l’esthétique, la serre en aluminium est faite pour vous. Bon marché, légère et durable, il en existe à monter soi-même pour faire encore plus d’économies. Une surface de 10m² est un minimum absolu. Certaines sont vraiment très jolies, revêtues d’un vert foncé champêtre, d’un blanc romantique ou d’un noir intemporel. Si vous voulez une grande serre pour vos semences et vos cultures, mais que vous attachez au moins autant d’importance à son aspect esthétique, investissez dans une serre en bois. Écologiques tout en restant abordables, elles s’intègrent dans chaque jardin et retiennent mieux la chaleur que leurs homologues en métal. Optez pour une essence de bois durable comme le cèdre ou le ‘western red cedar’ (issu du conifère Thuja). Le bois ne requiert pas d’entretien, les vitres sont toujours en verre de sécurité et la garantie est de 10 ans.

Du format mini au format maxi

Pour les espaces plus restreints, il existe des serres murales étroites ou des modèles indépendants de 3 à 5 m². En dessous de cette surface, il devient difficile de manœuvrer ; mieux vaut alors opter pour une mini-serre à déposer sur l’appui de fenêtre. Par contre, si vous avez un grand jardin et que vous considérez davantage votre serre comme une orangerie pour abriter vos plantes en pot pendant l’hiver ou encore comme espace pour prendre l’apéro ou donner des fêtes, une serre rétro en acier fabriquée sur mesure fera merveille. Installez votre serre dans un endroit ensoleillé, à bonne distance des arbres. Idéalement, la partie la plus longue de la serre doit être orientée au sud afin que vos plantes reçoivent suffisamment de lumière en hiver. Évitez de la placer dans un endroit balayé par les vents : le vent froid fera très rapidement chuter la température à l’intérieur de la serre. Adossée à un mur, une serre est toujours un peu plus chaude. Les fondations peuvent être en simple terre du jardin et l’allée d’accès peut être constituée de carrelages posés sur du sable. Comme on exige beaucoup de la terre dans une serre, il est conseillé de la renouveler tous les trois ans. À cet effet, vous pouvez simplement prendre de la terre de votre potager et l’ancienne terre de votre serre peut à son tour aller au potager. Ne manquez pas d’y ajouter de grandes quantités de compost. Prévoyez un robinet ou, mieux encore, un tonneau d’eau de pluie raccordé au tuyau de la serre, car en été, il faudra beaucoup arroser.

Retour à aménagement de jardin

    Nos marques

    • Substral
    • Substral Naturen
    • KB plantenbescherming, ongediertebestrijding, voeding, potgrond
    • Nieuwe Roundup
debug